Accueil > Actualités > Réforme des retraites-"Le compte n’y est pas", dit Jean Arthuis - (...)

Réforme des retraites-"Le compte n’y est pas", dit Jean Arthuis - Reuters

In Reuters

PARIS 17 juin (Reuters) - Le sénateur centriste Jean Arthuis, qui préside la commission des Finances de la haute assemblée, estime à propos de la réforme des retraites "que le compte n’y est pas".

Le gouvernement a présenté mercredi son projet de réforme des retraites qui prévoit un retour à l’équilibre des régimes français par répartition dès 2018 notamment grâce à un relèvement progressif de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans.

Sous le titre "Le compte n’y est pas", le président de l’Alliance centriste, qui s’exprime à ce titre, exprime ses "doutes sur l’adéquation des mesures annoncées par le gouvernement avec les besoins de financement du système des retraites".

Pour le président de la commission des Finances du Sénat, la réforme proposée par le gouvernement "si elle va dans le bons sens, n’est pas à la hauteur des enjeux".

Le président de l’Alliance centriste estime notamment que les prévisions du gouvernement "sont trop optimistes" et que le recours aux recettes fiscales "devrait être réservé à la réduction du déficit de l’Etat".

"L’annonce d’un retour à l’équilibre en 2018 fait donc figure d’exercice convenu", poursuit le sénateur centriste. "Le projet reste au milieu du gué. Dommage, ce qui est ici en cause c’est bien la solidarité entre les générations", ajoute-t-il.

Source

Vous aimerez aussi