Accueil > Actualités > Eric Woerth, blanchi par ses pairs garde la main sur les retraites - Le (...)

Eric Woerth, blanchi par ses pairs garde la main sur les retraites - Le Progrès

In LeProgres

« Eric Woerth n’est pas intervenu dans le dossier fiscal de la milliardaire Liliane Bettencourt alors qu’il était ministre du Budget ». C’est le rapport de l’Inspection générale des Finances (IGF) qui le dit. Un rapport commandé le 30 juin dernier par François Baroin, successeur d’Eric Woerth au ministère du Budget. Alors, blanc comme neige Eric Woerth ? En fait le champ de la mission était restreint, se contentant de répondre à deux questions : M. Woerth est-il intervenu dans un dossier fiscal entourant de près ou de loin Mme Bettencourt ? Et l’administration fiscale aurait-elle dû procéder à un examen de la situation fiscale de Mme Bettencourt ?

La réponse est négative dans les deux cas et semble ainsi dédouaner M. Woerth, alors ministre du Budget, de toute faute dans sa gestion du volet fiscal de l’affaire. Et c’est peu dire que le rapport tombe à point nommé.

Eric Woerth sera demain à la table du conseil des ministres, où il présentera le projet de loi sur la réforme des retraites. Cela constitue déjà un exploit après bientôt quatre semaines de révélations crescendo sur ses liens avec Liliane Bettencourt…

L’opposition lui reproche une collusion d’intérêt entre son ancienne fonction de ministre du Budget et celle - toujours actuelle - de trésorier de l’UMP. Elle souligne également un potentiel conflit d’intérêt entre ses fonctions ministérielles et les activités professionnelles de son épouse, Florence. Même s’il bénéficie désormais d’un blanc-seing de la part de ses pairs, Eric Woerth, aura-t-il la crédibilité suffisante pour résister aux assauts de toutes parts ? Les syndicats qu’il a consultés en amont de l’adoption de ce projet de réforme veulent rester à l’écart. « On parle moins de la réforme des retraites », constate amer François Chérèque, le leader de la CFDT.

Source

Vous aimerez aussi