Accueil > Actualités > Quel âge pour le départ à la retraite ?

Quel âge pour le départ à la retraite ?

Bruxelles comme Paris tirent la sonnette d’alarme : l’arrivée à l’âge de la retraite des baby-boomers prévue en 2006, combinée à la hausse continue de l’espérance de vie, menace inexorablement la santé financière des systèmes de retraite.

L’encouragement à souligner l’urgence des réformes est fort, motivé par la quête d’une harmonisation sociale dont les systèmes de retraite constituent une composante essentielle.

Démographes, sociologues et économistes se partagent l’espace du débat scientifique autour des retraites.

Quelles sont les évolutions démographiques ?

Pyramides des âges de la population française en 2000, 2010, 2020 et 2040 : Traduction de la très forte augmentation du taux de natalité qui suivit la fin de la seconde guerre mondiale (le baby-boom) sur la pyramide des âges en france, observée aujourd’hui et à l’horizon 2040.

Pyramides des âges de la population française en 2000, 2010, 2020 et 2040

En l’an 2000, les plus de 60 ans représentaient 20,6% de la population. Passant à 33,5% en 2040 selon l’INSEE, ils seront alors plus nombreux que les moins de 20 ans, dont la proportion devrait être ramenée à 20,6%, contre 25,6% en 2000.

Ni oracle ni même à proprement parler prévision, cette projection en forme de pari repose néanmoins sur des constats fermement établis. Première cause du basculement démographique : l’arrivée aux âges de la retraite de la génération nombreuse du baby-boom.

« En 2006, les personnes nées en 1946 fêteront leur 60e anniversaire. On est aujourd’hui autour de 500 000 retraités, et on passera alors aux alentours de 600 000 », précise Patrice Bourdelais, spécialiste en démographie historique à l’EHESS.

Evolution de la population de 1950 à 2050 par tranche d’âge

« D’une part c’est connu, attendu, et, d’autre part, on intervient après 2006 à des niveaux qui sont de petits accroissements, jusqu’en 2012, pour stagner ensuite. Cette difficulté s’efface d’elle-même au moment où les enfants du baby-boom disparaissent. Et, à partir de 2030 environ, on observera une baisse des effectifs absolus des personnes qui fêteront leur 60e anniversaire et qui entreront dans l’âge de la retraite », ajoute cet expert, pour qui le baby-boom devrait donc bel et bien perturber le fonctionnement du système de retraites, mais de façon provisoire et non démesurée.

Mais d’autres facteurs interviennent, tel le recul des naissances enregistrées depuis le milieu des années 70 : le scénario central du COR (conseil d’orientation des retraites) retient un taux de fécondité de 1,8 entre 2006 et 2040. Enfin, l’allongement de la vie entre aussi en ligne de compte. L’espérance de vie moyenne en 1980 était de 70,2 ans pour les hommes et de 78,4 ans pour les femmes. Elle est passée respectivement à 75,2 et 82,9 ans en 2000, et devrait atteindre selon l’INSEE, en poursuivant cette tendance, 82,7 et 89,7 ans en 2040.

Le débat est lancé !

Débattons, donner votre avis !

Vous aimerez aussi