Accueil > Actualités > Les français ont préféré la pêche aux manifestations du "grand premier mai (...)

Les français ont préféré la pêche aux manifestations du "grand premier mai 2010"

Plusieurs dépêches l’annonçaient, une intersyndicale CFDT, CGT, FSU, Solidaires et UNSA, et aussi des journaux militants ont appelé à la manifestation (comme Marianne)... Même la jeunesse de gauche et d’extrême gauche réunie sous la forme d’un "collectif unitaire" ont rejoint les "vieux" à la manif’.
Les forces de gauche auront tout tenté pour que le 1er mai 2010 soit une réussite...

Un besoin impératif de réformer le système des retraites

Le gouvernement s’évertue à réformer le système de retraites par répartition, système injuste à plus d’un titre :
- ce sont les actifs d’aujourd’hui qui payent pour les pensionnés. Le problème est que plus le temps passe, plus il y a de pensionnés et moins il y a d’actifs.
- de trop nombreux régimes spéciaux démentent l’affirmation qui consiste à dire que le système de retraites par répartition serait un système juste.
- la démographie de la France ne permet plus au système de retraites par répartition de financer l’intégralité des retraites. En effet, depuis 2005, une retraite sur 10 est payée par l’emprunt !

Des syndicats toujours plus corporatistes, mais toujours moins pragmatiques

Face à la réforme entreprise par Eric Woerth qui vise à garantir le système de retraites par répartition, les syndicats sont à mille lieux des considérations économiques, démographiques et sociétales engendrées par un système très onéreux pour tous et qui ne garantit pas aux actifs d’aujourd’hui une retraite fondée sur le système d’aujourd’hui, alors même que ce sont ces actifs qui sont les payeurs des retraites de leurs ainés !

Un manque de réalisme, et un endoctrinement qui n’a pas bougé les foules

Face à ces considérations, les français ne se sont pas fait dupés. Ils ont compris que la réforme était un enjeu majeur pour la sauvegarde du système par répartition. La CGT promettait 284 défilés et rassemblements à l’appel de l’intersyndicale CGT, CFDT, FSU, UNSA et Solidaires, soit le même nombre de manifestations qu’en 2009. La police a comptabilisé un total de 195.000 manifestants dans toute la France. Si l’on considère que le nombre d’adhérents de la CGT est de 640000 (chiffre annoncé par Mediapart pour 2007), moins d’1 militant à la CGT sur 3 se trouvait dans les rangs de la manifestation du 1er mai. Les manifestations du 1er mai auront donc été cette année, pour cette soi-disant grande union de la gauche, un véritable camouflet.

Sources :
- Les syndicats veulent un grand 1er mai
- Une mobilisation décisive
- Marianne
- Nombre d’adhérents à la CGT
- Pas de grand 1er mai
- La FSU annonce des manifestations assez fortes

Vous aimerez aussi