Accueil > Actualités > La réforme des retraites "ne sera pas un chemin de roses", prévient l’Elysée (...)

La réforme des retraites "ne sera pas un chemin de roses", prévient l’Elysée - nouvelobs.com

Le conseiller social Raymond Soubie juge toutefois que la faible participation aux cortèges du 1er mai "par rapport aux manifestations précédentes" est la preuve qu’"une large partie des Français considère que la réforme est inéluctable".

In nouvelobs.com

Le conseiller social de l’Elysée, Raymond Soubie, a estimé que la réforme des retraites "ne sera pas un chemin de roses", tout en remarquant un "net retrait" des chiffres des défilés du 1er mai, alors que les syndicats voulaient en faire une démonstration de force.

Dans un entretien au Journal du Dimanche du 1er mai, Raymond Soubie souligne la faible participation aux cortèges du 1er mai "par rapport aux manifestations précédentes". Une preuve, selon lui, qu’"une large partie des Français considère que la réforme est inéluctable". "Cela ne signifie pas que la réforme se présente comme un chemin de roses", ajoute-t-il. Le succès de la réforme réside dans la capacité du gouvernement à convaincre l’opinion que les mesures prises sont "nécessaires" et "justes", explique le conseiller de l’Elysee.

Un 1er mai "modeste"

Tandis que l’UMP tiendra une convention sur les retraites le 25 mai prochain, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire générale adjointe du parti présidentiel et secrétaire d’Etat au Numérique, a jugé la mobilisation "modeste pour un 1er mai au regard du 1er mai 2009 ou même du 23 mars".

Même si l’affluence des défilés de samedi dernier est une des meilleures depuis 10 ans, les syndicats ne sont pas parvenus à transformer le rituel du 1er mai en une mobilisation de grande ampleur pour la défense des retraites et de l’emploi.

Cet article est repris du site http://news.google.com/news/url?fd=...

Vous aimerez aussi