Accueil > Actualités > Eric Woerth confirme la fin de la retraite à 60 ans - AFP

Eric Woerth confirme la fin de la retraite à 60 ans - AFP

In AFP

PARIS — Le ministre du Travail Eric Woerth a confirmé mercredi matin sur LCI que le gouvernement allait repousser l’âge légal de départ en retraite, actuellement fixé à 60 ans, sans en préciser pour autant le nouveau seuil.

A la question de savoir si l’âge de la retraite à 60 ans serait repoussé dans la prochaine réforme des retraites, comme le ministre l’avait annoncé la veille dans une interview à l’hebdomadaire Paris Match, Eric Woerth a répondu : "c’est une option logique du gouvernement. On va repousser l’âge légal". Mais, a-t-il ajouté, "aucune décision n’a encore été prise" sur le nouveau seuil.

"Votre vie augmente, a-t-il dit, il est donc logique que votre vie professionnelle augmente".

Le ministre a réfuté toute idée de "concertation bidon" avec les partenaires sociaux depuis le lancement du processus de réforme des retraites enclenché à la mi-avril.

"Dans le document d’orientation du gouvernement (publié il y a quelques jours), il est clairement indiqué qu’il y a deux options sur la table : l’option de l’augmentation de l’âge légal et l’augmentation de la durée des cotisations", a-t-il rappelé.

La réforme des retraites, a réaffirmé le ministre, se mettra en place dès 2011. "La crise est passée par là. La crise fait gagner 20 ans -si je puis dire- 20 ans d’avance sur les déficits" du régime des retraites, a-t-il souligné.

Cette réforme entrera en vigueur de façon progressive, a-t-il dit. "Quelqu’un qui a 58 ans ou 59 ans aujourd’hui ne verra quasiment pas la différence", a souligné M. Woerth. "Je veux rassurer les Français là dessus : il y aura bien progressivité de la réforme et garantie du système par répartition de la réforme", tout en tenant compte à la fois de la pénibilité au travail et des carrières longues.

"Je m’engage à sauvegarder la retraite par répartition", a-t-il insisté. "C’est le patrimoine des Français", a répondu M. Woerth à une question sur le fait de savoir s’il craignait une colère sociale, la quasi totalité des syndicats ayant appelé à manifester jeudi.

Le ministre a réitéré le fait que la réforme des retraites s’appliquerait également au secteur public tout en tenant compte de ses spécificités, ainsi que celles des régimes spéciaux, comme celui de la SNCF déjà réformé en 2007.

Enfin, le ministre a rappelé que l’ensemble des propositions gouvernementales de réforme des retraites sera présenté le 15 ou 20 juin prochain.

Source

Vous aimerez aussi