Accueil > Actualités > Retraite à 60 ans : ’’une illusion’’ (Parisot) - Le Figaro

Retraite à 60 ans : ’’une illusion’’ (Parisot) - Le Figaro

In LeFigaro

La décision prise au début des années 1980 d’abaisser l’âge de la retraite de 65 ans à 60 ans était une illusion, a déclaré jeudi la présidente du Medef, Laurence Parisot. Sur France Info, la "patronne des patrons" a "solennellement" demandé au Conseil d’orientation des retraites (Cor) d’élaborer un scénario pour atteindre l’équilibre financier en matière de retraite.

"Si nous n’avions pas abandonné les 65 ans en 1983, aujourd’hui nous serions en train de discuter des excédents du régime d’assurance vieillesse et par conséquent le débat porterait soit sur l’augmentation des retraites, soit sur la baisse des cotisations", a-t-elle estimé. "La réforme de 1983 a été une grande illusion, pour ne pas dire une vue de l’esprit", a ajouté Laurence Parisot.

Tout en plaidant pour un report de l’âge légal de la retraite, elle a évoqué un "enjeu de rythme". "Il n’est pas question d’aller trop vite pour ne pas créer un trouble chez ceux qui s’apprêtent à partir à la retraite, a-t-elle expliqué.

"Il y a un enjeu de rythme qui est tout à fait fondamental pour bien comprendre tous les mécanismes qui peuvent permettre la réussite de la réforme", a ajouté la présidente du Medef, qui avait évoqué la veille à Nice un report à 65 ans de l’âge légal de départ de la retraite. "Il ne faut pas s’interdire de réfléchir à toutes les hypothèses mais seul le Conseil d’orientation des retraites est capable de dire quel est le bon scénario pour atteindre l’équilibre financier", a-t-elle dit sur France Info.

Source

Vous aimerez aussi